VENEZ VIVRE DES EXPÉRIENCES INOUBLIABLES PRÈS DE BARCELONE

Découvrez toutes les activités touristiques que vous pouvez faire dans les villes et villages des régions de Barcelone. Il y a une telle varieté de propositions que vous ne croirez pas à vos yeux ! Qu'attendez-vous pour commencer le voyage ?

Éloge de Calella


Calella est la capitale touristique de la région du Maresme, vantée depuis de longues années pour la beauté de ses plages. La ville a toutefois d’autres charmes qui en font un passage obligé lorsque vous visiterez les régions de Barcelone. Nous ne vous en présentons que sept, en guise de guide pratique. Un petit amuse-bouche qui vous ouvrira l’appétit et vous donnera l’envie de venir découvrir la cité !

1. Poste de garde Las Torretas et Centre d’interprétation du Phare de Calella

Si vous voulez commencer votre circuit par une belle vue, grimpez au poste de garde de Las Torretas. La perspective que vous aurez depuis ce mirador, le meilleur de la côte, s’étend de la région du Barcelonès à celle de La Selva ! Une expérience qui vaut le détour à tout moment de la journée, mais surtout au coucher du soleil, lorsque que la lumière devient violette et la brise de la mer vient caresser la terre … Si vous avez des enfants, ne manquez pas de visiter le Centre d’interprétation du Phare de Calella, où vous découvrirez le fonctionnement précis de cette œuvre d’ingénierie. 

 

2. Promenade maritime Manuel Puigvert

L’avenue parallèle à la plage de Calella est un endroit idéal pour se protéger du soleil, à l’ombre des bananiers géants. Conçue à la fin du XIXe siècle, la Promenade maritime Manuel Puigvert fait partie de l’inventaire du Patrimoine architectural de Catalogne et jouit d’un passé aussi émouvant que son présent. Les petits grands-pères qui bavardent sur les bancs, les enfants qui mangent des glaces et les sportifs qui font du jogging sont les trois principales tribus qui confèrent à cet espace somptueux toutes ses couleurs, sa spontanéité et sa vitalité.

 

3. Musée du Tourisme

Le Musée du Tourisme se trouve dans une ancienne usine textile de style néoclassique. Divisé en quatre salles principales, le site propose des expositions liées à l’histoire des voyages de plaisance, des routes suivies par les premiers explorateurs aux différents types d’enrichissements que suppose le fait de voyager. 

 

4. Le Parc Dalmau et son abri antiaérien

Envie d’une balade dans le poumon vert de Calella ? Sortez du musée et entrez dans la Parc Dalmau. Ses 18 hectares et sa diversité typique des forêts méditerranéennes vous obligeront à marcher tout en admirant les cimes des pins et le vol léger des mésanges charbonnières. Une fois sur place, profitez-en pour découvrir l’abri où allaient se réfugier les habitants pour se protéger contre les bombardements aériens qui faisaient rage pendant la Guerre civile. Un chapitre du passé que l’on ne peut pas effacer de la mémoire collective !

 

5. Musée-Archives de Calella

Et tant qu’à parler d’histoire, pourquoi ne pas visiter le Musée-Archives de Calella ? Au rez-de-chaussée, vous trouverez des vestiges archéologiques des époques ibérique et romaine ainsi que des collections de minéraux, fossiles, poteries en céramique, dalles, outils traditionnels, etc. L’étage vous attend avec l’ancienne pharmacie Barri, de l’époque moderniste, et la reproduction d’une cuisine du XIXe siècle, avec tous ses ustensiles, unités de mesure, cruches, vaisselle, …

 

6. Chapelle de Sant Quirze et Santa Julita

Tout près, dans la rue Francesc Bartrina, vous trouverez un autre bâtiment symbolique de Calella : la Chapelle de Sant Quirze et Santa Julita, construite en 1476 et vouée à Sant Telmo –patron des navigateurs et des marins– jusqu’en 1798. Bien que le retable baroque fût détruit pendant la Guerre civile, l’église n’a pas perdu son charme et demeure l’un des sites les plus appréciés des habitants de la ville.

 

7. Marché municipal noucentiste

Un petit creux ? Au marché municipal, un bâtiment conçu en 1927 par l’architecte Jeroni Martorell, vous trouverez de tout, des petits pois du Maresme aux calamars, en passant par les seiches, les lançons et les gambas, si réputées dans la région. Si vous n’avez pas envie de cuisiner, pas de panique ! Le bar du marché propose un service très sympathique : vous donnez vos ingrédients et le chef vous les transforme en un délicieux plat maison !

 


Plus d'information :