La ville des saints


Cela fait déjà quelque temps (en 1931 !) que Miquel Llor a écrit Laura a la ciutat dels sants (Laura dans la ville des saints), un roman bestseller situé dans la ville de Vic, rebaptisée « Comarquinal ». Depuis lors, Vic a beaucoup changé … Ou peut-être pas tant que cela … Le brouillard y reste souvent présent et les espaces symboliques du chef-lieu d’Osona attiraient déjà de nombreux visiteurs : la Grand-Place, la Cathédrale, les rues du centre ... Une ville dotée d’une grande richesse historique et patrimoniale à ne pas manquer.

Historiquement parlant, Vic a été très marquée par le fait d’héberger un siège épiscopal. Pour commencer votre route, de par son importance historique et artistique, la Cathédrale Saint-Pierre-Apôtre est donc un endroit idéal. À l’extérieur, vous apprécierez la sveltesse de la tour du clocher, qui conserve la beauté austère du style roman. À l’intérieur, on remarquera la crypte romane, fascinante, la chapelle baroque de Sant Bernat, le cloître et le grand retable gothiques, ainsi que les énormes peintures murales de Josep Maria Sert. Juste à côté, visitez également le Musée épiscopal, qui propose une collection d’art religieux de premier ordre. Bien que le cœur de la construction date de 1891, le bâtiment actuel est du début du XXIe siècle et a été scrupuleusement conçu en fonction des œuvres de chaque collection. Le Retable de l'Épiphanie de Jaume Huguet, la Sainte Vierge de Boixadors, la Descente de croix d’Erill la Vall, ou la partie frontale de l’autel de l’époque des taïfas ne sont que quatre chefs-d’œuvre parmi les 20.000 que vous y trouverez !

Ce qu’il faut absolument faire à Vic, c’est déambuler dans les rues du vieux quartier, à travers un réseau de constructions de différentes époques et de petites places. Vous serez surpris çà et là par un bâtiment original, comme le temple romain, du IIe siècle, à l’époque où Vic s’appelait Ausa. Tôt ou tard, vous finirez par aboutir sur la Grand-Place, considérée par beaucoup comme l’une des merveilles de Catalogne. Depuis la nuit des temps, le mardi et le samedi, jours du marché, son immense esplanade centrale se remplit d’étals. Tout au long de l’année, elle accueille également une série d’autres événements (Marché du Rameau, Marché médiéval, Marché de la musique vivante, ...). Tout autour, les porches représentent l’antichambre d’un vaste choix de cafés et restaurants. Ils constituent également la base de bâtiments de styles baroque, Renaissance et moderniste (maisons Tolosa, Moixó, Comella, Beuló...) qui confèrent une jolie touche d’élégance à l’ensemble.

S’il vous reste du temps, allez voir le Pont roman de Queralt –qui enjambe les eaux du Meder–, visitez le Musée de l’Art du cuir, ou appréciez un spectacle dans l’espace moderne de L'Atlàntida, Centre d’Arts scéniques d’Osona.


Plus d'information :