Fruits de la mer


Avec plus d'une centaine de kilomètres de littoral rehaussés par le bleu de la Méditerranée, il est facile de comprendre pourquoi les communes de Costa Barcelona ont une relation aussi étroite avec la mer. La pêche, le commerce maritime et la construction navale sont à l'origine de nombreuses villes et de nombreux villages du Maresme, du Barcelonès, du Baix Llobregat et du Garraf, des origines qui sont loin d'avoir été oubliées. Le long de cette vaste frange côtière, la pêche reste l'une des activités économiques principales et vous pourrez facilement le constater si vous allez à l'une des halles aux poissons où les fruits de mer sont quotidiennement vendus aux enchères.

La visite de la halle aux poissons de Vilanova i la Geltrú, par exemple, est une expérience unique. Sa flotte maraichère est très connue pour la qualité et la diversité du poisson et des fruits de mer qu'elle capture, notamment les grosses crevettes rouges, les écrevisses et les murex qui sont tous les jours vendus aux enchères. Même si la plupart des acheteurs qui viennent à la halle aux poissons sont des professionnels, n'importe quelle personne peut assister aux deux ventes aux enchères quotidiennes qui ont lieu du lundi au vendredi et profiter du spectacle.

Un peu plus au nord, la halle aux poissons d'Arenys de Mar est le témoignage le plus évident de la longue tradition marinière de la ville et est aussi la preuve du fait qu'une gastronomie de niveau n'est possible qu'avec des ingrédients de première qualité. De la tribune des visiteurs de la halle, vous pourrez voir en direct la vente aux enchères de poisson et apprécier les fameux calmars qui sont présents dans les cartes de tous les restaurants de la région. Cuisinés à la poêle avec des petits légumes, farcis avec de la viande hachée ou revenus avec de l'ail et de l'oignon, les calmars sont un délice !

Une autre des ventes aux enchères de poisson digne de voir est celle qui a lieu dans la semaine sur la plage de Montgat, au grand air, directement sur le sable. Elle commence à une heure de l'après-midi, avec les captures des pêcheurs locaux distribuées dans des paniers en osier et un vendeur qui annonce, à la criée, le prix de départ de chacun des paniers. Le montant baisse rapidement jusqu'à ce que l'un des acheteurs jusqu'alors potentiels crie « Pour moi ! ». La vente aux enchères s'arrête alors. En une demi-heure, il ne reste plus aucun panier, et les participants repartent avec un sac de poisson bien frais et un sourire au visage. 

 

  • Trouvez de succulentes recettes de poisson et de fruits de mer sur le site web Gastroteca


Plus d'information :