Un territoire durable


Même si le concept d’ « économie circulaire » ne vous dit pas grand-chose, vous serez certainement d’accord avec ses principes. Conscients des effets du réchauffement climatique, nous sommes tous préoccupés par la dégradation des écosystèmes, le gaspillage énergétique et la production de déchets plastiques. Très sensibilisée par rapport à ce sujet, la population des régions de Barcelone a lancé de nombreuses initiatives politiques et citoyennes afin de favoriser un mode de vie plus respectueux de l’environnement. Dans le cadre de sa défense du tourisme durable, voici cinq idées qui permettront de préserver le territoire que nous partageons de manière durable.

1. Voyager sans polluer

Dès que vous le pouvez, évitez les voitures, autocars, avions et bateaux de croisière en faveur du train, du métro et du tram, les trois moyens de transport collectif qui ont le moins d’impact sur l’environnement. Une fois arrivé à destination, déplacez-vous à pied partout : en plus de constituer la source énergétique la plus écologique qui soit, vos deux jambes vous permettront d’atteindre les endroits les plus secrets et pittoresques des sites.

2. Séjourner dans des éco-logements

Les régions de Barcelone comptent de nombreux logements touristiques dont les bonnes éco-pratiques permettent d’afficher l’un ou l’autre label international en matière de tourisme durable. Les certifications Biosphère et ISO 14000 sont deux reconnaissances très prestigieuses. Si vous souhaitez dormir dans un espace protégé, veillez à ce qu’il ait souscrit à la Charte européenne du tourisme durable (CETS).

3. Ne pas gaspiller les ressources naturelles et éviter l’utilisation de plastiques

Vous êtes installés ? Super. Nous espérons que vous profiterez de votre séjour au maximum. Nous vous demandons toutefois de faire un usage rationnel de l’eau et des ressources. Comment ? En demandant que vos draps et serviettes ne soient changés que lorsque cela s’avère nécessaire, en éteignant les lumières dès que vous quittez la chambre et en fermant la fenêtre si l’air conditionné ou le chauffage est allumé. Si vous allez faire des emplettes, préférez les marchés de campagne aux supermarchés, emportez un panier en osier ou un sac en tissu et évitez les emballages en polystyrène, les tétrabriks et les sachets en plastique. La planète vous en sera reconnaissante et tout le monde en tirera profit.

4. Valoriser les meubles anciens, rustiques et recyclés

Vous aimez les meubles vintage ? Et bien vous avez de la chance, car les régions de Barcelone hébergent de nombreux logements décorés avec goût et créativité qui contiennent des meubles d’origine familiale ou dénichés dans des magasins spécialisés ; une option esthétique qui a aussi des conséquences étiques, dans la mesure où les meubles rustiques et restaurés reflètent un respect accru de l’environnement. Si vous souhaitez en acheter, ne manquez pas de vous rendre au Mercantic, un marché consacré à l’achat et à la vente d’antiquités situé dans une ancienne fabrique de céramique de Sant Cugat del Vallès. Ouvert tous les jours sauf le lundi, il est farci de meubles séduisants et d’objets curieux. Un rendez-vous incontournable … et durable !

5. Acheter dans les commerces locaux et aux marchés d’occasion

Si vous ne souhaitez pas contribuer au réchauffement global en favorisant le transport de marchandises, veillez à acheter des vêtements et objets fabriqués localement. Les axes commerciaux de Mataró, Granollers, Sitges, Vilafranca del Penedès, Vic, Terrassa et Vilanova i la Geltrú comptent des petits commerces familiaux qui proposent des produits qu’on ne trouve pas ailleurs. À Igualada, il est possible d’acheter des produits en cuir et des tricots de qualité et, selon la date de votre passage, n’hésitez pas à vous rendre au Rec.0, un centre commercial éphémère où, deux fois par an, les marques de premier choix vendent leurs créations dans un cadre industriel unique. Les autres localités du territoire accueillent aussi régulièrement des marchés de l’occasion très intéressants, notamment à Granollers, Sabadell, Arenys de Mar, Tona et Canet.


Plus d'information :