Les délices du Carême


Autrefois, lorsque la Dame Carême se présentait avec ses sept jambes sous la jupe, tout le monde savait que la période de jeûne et d’abstinence était arrivée. Après les excès du Carnaval, l’heure était au régime sans viande ni œufs ni lait pour se préparer pour les passions de Pâques. Ces restrictions n’étaient toutefois pas synonymes de gastronomie pauvre ou peu élaborée. Loin de là ! Nos ancêtres savaient profiter des ingrédients non prohibés pour continuer à profiter de la bonne table … Des plats traditionnels que vous pouvez savourer aujourd’hui à la maison ou lors des rencontres culinaires organisées pendant les sept semaines du Carême.

 

1. Journées gastronomiques du cabillaud, à Pineda de Mar

Totalement permis pendant le Carême, le cabillaud devint le principal substitut de la viande au sein de nombreuses recettes. Aujourd’hui, bien que ce poisson blanc soit préparé de mille et une manières tout au long de l’année, les meilleures recettes sont peut-être celles qui l’allient aux produits du potager. Si vous voulez quelques idées, n’hésitez pas à participer aux Journées gastronomiques du cabillaud organisées à Pineda de Mar au mois de mars ! Vous pourrez y savourer des poivrons farcis au cabillaud, du cabillaud à la ratatouille, de l’esqueixada ou du cabillaud aux artichauts, entre autres recettes.   

2. Fête du Xató, à Vilafranca del Penedès

Si Pineda de Mar fête le Carême avec des journées consacrées au cabillaud, Vilafranca del Penedès a l’habitude d’organiser une rencontre destinée à rendre hommage à son plat préféré : le xató, une salade élaborée à base de scarole, cabillaud, thon, anchois et olives de la variété arbequina servie en compagnie de sauce romesco. Comme chaque cuisinier a sa propre manière d’élaborer la romesco, n’hésitez pas à venir savourer la dégustation proposée lors de la Fête du Xató de Vilafranca : vous pourrez y découvrir les recettes des meilleurs maîtres xatoniers des régions du Garraf et du Penedès.

3. Fête du petit pois (Pesolada), à Caldes d'Estrac

La Pesolada est un concours gastronomique au cours duquel les restaurateurs locaux proposent des menus comprenant des plats délicieux élaborés à base de petits pois de la variété Floreta, typique de la région du Maresme. 

4. Marché aux figues, à Capellades

À Capellades, à la fin de l’été, de nombreux habitants font sécher des figues sur des tamis dont le fond est recouvert de lavande. Ils profitent du soleil pour déshydrater les fruits qui, une fois bien flétris, sont aplatis et soigneusement conservés dans des caisses pour constituer l’un des desserts locaux les plus prisés par les habitants de Capellades qui, à en juger par le nombre de visiteurs qui se rendent dans ce village de l’Anoia lors du Marché aux figues, ne sont pas les seuls à apprécier ce délice … Organisé depuis des siècles le deuxième dimanche du Carême, on ne saurait vous conseiller de meilleur endroit pour trouver des figues, amandes, noisettes, noix et raisins secs. Sans oublier le fameux codonyat de Capellades, une délicieuse confiture au coing marinée dans du vin !


Plus d'information :