Le Chemin ignacien de Montserrat à Manresa


Les 23 kilomètres qui séparent Montserrat de Manresa constituent le dernier défi physique du pèlerin avant d’arriver à la Grotte de Saint Ignace tant convoitée. Dans le même temps, les paysages et villages que cette étape traverse, riches en patrimoine et en références spirituelles, sont un véritable plaisir pour les sens, confirmant ainsi le fait que plus qu’arriver à destination, voyager consiste à profiter du trajet jusqu’à l’arrivée.

Après le Monastère de Montserrat et les expériences vécues dans la Montagne magique se présentent maintenant un peu plus de vingt kilomètres pleins de surprises en termes de patrimoine, nature et histoire, notamment d’origine médiévale. L’étape finale du Chemin ignacien représente le dernier échelon à franchir pour arriver à Manresa, la ville où, il y a plus d’un demi-siècle, Ignace de Loyola consacra dix mois intenses à ses Exercices spirituels. 

Il y a plus de cinq cents ans ... 

Le trajet à pied commence par le Chemin de Els Degotalls –dans le sens de la descente, cette fois– et continue vers la Chapelle de Santa Cecília, puis vers la Chapelle de Sant Cristòfol, d’origine romane, située juste à côté du torrent de Marganell, dans la commune de Castellbell i el Vilar, dans un cadre idyllique planté au pied du versant nord de la montagne de Montserrat.

La route arrive au village de Castellgalí et se poursuit à travers un ancien chemin médiéval du Xe siècle dont certains tronçons coïncident avec le chemin de Saint-Jacques. Après avoir serpenté ce chemin et foulé quelques tronçons de l’ancienne chaussée romaine qu’Ignace emprunta certainement lors de son pèlerinage vers Manresa, vous arriverez au Château d’Oller del Mas, puis à la Tour de Santa Catalina, d’où vous pourrez apprécier la silhouette de la ville de Manresa, avec la Basilique de Santa Maria de l'Aurora (appelée « La Seu ») et la Maison des Exercices spirituels de la Grotte de Saint Ignace que vous pourrez distinguer.

Après avoir quitté la Chapelle de la Vierge de La Guía, vous arriverez au Vieux Pont. Le moment de traverser cet ancien pont, comme le fit Ignace de Loyola il y a plus de cinq cents ans, est un des moments que la plupart des pèlerins considèrent comme des plus émouvants. Sur l’autre rive du Cardener vous attend une ville fascinante, pleine d’endroits intéressants comme le Collège des Jésuites (où les pèlerins peuvent faire tamponner leur carte), la Basilique de Santa Maria de Manresa (un des temples gothiques les plus impressionnants de Catalogne), la rue du Balç (une rue du XIVe siècle qui héberge un centre d’interprétation) et la Grotte de Saint Ignace, le site ignacien par excellence, l’une des références universelles du monde jésuitique qui constitue la fin du trajet.

À ne pas manquer ...

Le Centre d’interprétation de la Manresa ignacienne « Espace Manresa 1522. La ville d’Ignace » vous invite à voyager à travers le Moyen-Âge et à découvrir tous les secrets des origines médiévales de la ville. Une série de maquettes et de projections audiovisuelles vous permettra de bien comprendre comment était Manresa en 1522, à l’époque où Ignace de Loyola y vivait. 

 


Plus d'information :