La Route du pain artisanal


Si le vrai pain, l’authentique, celui qui était fabriqué de manière traditionnelle, avec des farines locales et une pâte-mère, vous manque, rendez-vous dans la région naturelle du Lluçanès. Une terre dotée d’un caractère personnel située à mi-chemin entre la Plaine de Vic et le Berguedà, où l’activité agricole est encore bien vivante et où les aliments ne se fabriquent pas ; ils se font. Venez le constater à travers la route du pain ! Une expérience qui plaira aussi bien aux foodies modernes qu’aux personnes âgées qui ont la nostalgie du passé.

La Route du pain artisanal est un circuit gastronomique à travers le terroir du Lluçanès qui permet de comprendre les étapes d’élaboration traditionnelle de cet aliment. Les secrets sont révélés petit à petit, des champs cultivés aux petits ateliers équipés de fours à bois, en passant par les comptoirs en marbre et l’arôme caractéristique du bon pain. 

1. Le champ 

Pour récolter une céréale optimale pour l’élaboration de pain, la qualité du grain est un élément vital. C’est pourquoi certains agriculteurs du Lluçanès ont décidé de récupérer d’anciennes variétés de blé, moins productives, mais dont les propriétés nutritives, gustatives et digestives sont exceptionnelles. Parmi ces céréales ancestrales figurent le froment et le blé tendre, que vous aurez l’occasion de bien connaître au Mas Terricabras d'Oristà.

2. Le moulin à farine

Le deuxième arrêt de la Route du pain est le moulin de Puig-oriol, à Lluçà ; un moulin qui utilise l’énergie hydraulique depuis environ cinq cents ans. Une véritable relique historique, idéale pour bien visualiser le processus d’élaboration de la farine : de la réception de la céréale à sa transformation en poudres ultrafines aux tonalités blanches des plus variées.   

3. Le four traditionnel

Bien que la région du Lluçanès regorge de fours qui misent sur l’élaboration artisanale du pain, le Four Can Pujals de Sant Boi de Lluçanès est assez particulier. Également appelé Cal Sendu, les deux frères qui le dirigent travaillent avec de la farine de froment, recourent à de longues fermentations et font cuire le pain lentement au feu de bois selon le style mauresque, c’est-à-dire à l’endroit où le feu a été fait au préalable, après avoir retiré les braises. Une particularité unique dans la région qui vaut vraiment le détour !  

  • La Route du pain artisanal est une proposition touristique du Consortium du Lluçanès. Sur réservation. Plus d’infos ici.


Plus d'information :