Vilafranca del Penedès : une escapade dans la capitale catalane du vin


La première fois qu’Olivier mit les pieds à Barcelone avec Laure, ce fut une catastrophe. Il voulait la convaincre de s’y installer, mais la météo lui joua un mauvais tour : pluie, vents forts, et chute vertigineuse des températures. Ces jours-là, le ciel ne fut pas tout à fait comme le jeune Français avait imaginé pour persuader sa compagne de quitter Lyon pour venir vivre en Catalogne. « Nous reviendrons », se dit-il.

Quinze ans plus tard, Olivier est désormais un Barcelonais à part entière qui, dès qu’il en a l’occasion, fait une escapade à Vilafranca del Penedès, la capitale catalane du vin.

Il raconte que la première question qu’on lui posa lors de son arrivée en Catalogne fut : « Que sais-tu faire ? ». Depuis lors, il n’a pas arrêté : il a quitté son job de commercial et a lancé ce qui a fini par devenir le blog en langue française des fans du FC Barcelone le plus lu dans le monde : Barça Inside. Par ailleurs, il y a quelques années, il a aussi commencé à organiser des visites guidées du Camp Nou pour les touristes du monde entier. Bien qu’il connaisse les installations du Barça comme sa poche, l’Olympique de Marseille sera toujours dans son cœur.

Dès qu’ils souhaitent bouger pour des raisons non professionnelles, Olivier et  Laure quittent la cohue de la capitale, prennent le train à la gare de Sants, près de chez eux, et font une escapade dans la « capitale catalane du vin » : Vilafranca del Penedès, où nous les avons rencontrés aujourd’hui. « Quand vous découvrez l’arrière-pays, vous comprenez les racines de la Catalogne », affirme le Lyonnais en déambulant dans le vieux quartier de la ville.

Rien que le trajet en transport public jusqu’à Vilafranca vaut déjà la peine : « Quand le train part de Barcelone, de vastes extensions de vignes méditerranéennes commencent à défiler et au bout de quarante minutes, vous êtes déjà planté à Vilafranca ». En plus, la gare ferroviaire se trouve au centre-ville : « C’est une très bonne option pour faire une excursion d’une journée » explique Olivier en saluant une connaissance.

Dès l’arrivée du beau temps, les rues piétonnières de Vilafranca sont pleines de vie. Les serveurs des terrasses courent dans tous les sens, l’activité des boutiques du centre s’anime, et des centaines de familles se promènent dans les rues dotées d’une touche médiévale. Olivier dit qu’il vient surtout pour les enfants : « Nous faisons des excursions à vélo, allons marcher dans les prés et jouons dans le parc ».

La place de la Ville – la plus « castellera », en référence aux fêtes de châteaux humains qu’elle héberge– est un des endroits les plus emblématiques de Vilafranca. On y trouve le Palais Macià d’un côté et l’hôtel-de-ville –un palais gothique– de l’autre. Une fois ici, même si c’est la première fois que vous mettez les pieds à Vilafranca, vous n’avez pas besoin de carte : « D’ici, le mieux, c’est de vous perdre dans les petites rues voisines, qui sont toutes aussi charmantes les unes que les autres ».

Plus que nulle part ailleurs, levez bien les yeux afin de ne manquer aucun des trésors architecturaux qu’héberge la ville. Olivier nous parle de la basilique de Santa Maria, du cimetière patrimonial, du Centre agricole, ainsi que de la Maison Miró de Santiago Güell, de style moderniste –c’est-à-dire érigée selon les préceptes de l’art nouveau français qui traversa les Pyrénées à la fin du XIXe siècle.

Pour terminer votre promenade à travers Vilafranca, rien de tel qu’une dégustation d’un vin du Penedès. Pour ce faire, Olivier nous montre un espace peu habituel. Malgré la présence de nombreuses caves aux alentours de la ville, il nous emmène au Vinseum, le Musée des cultures du vin de Catalogne. Situé au cœur de la cité, concrètement dans le palais royal de la couronne catalano-aragonaise construit entre le XIIe et le XIIIe siècle, il propose un vaste choix de vins de la région. À la tombée du jour, avant de savourer un bon repas élaboré avec des produits du terroir, ce moment est idéal pour se détendre et se laisser aller : « Les Français vous diront probablement que leur vin est meilleur, mais moi, personnellement, j’ai un faible pour ceux-ci ! », affirme Olivier le sourire aux lèvres.

Pour compléter la visite d’Olivier, nous vous proposons les options suivantes :

  • Vijazz, le festival qui amène l’élite de l’œnologie et du jazz à Vilafranca.
  • La Fête de Sant Fèlix, le point fort de la fête patronale de Vilafranca, qui rassemble les meilleurs groupes de châteaux humains du moment.
  • Une excursion dans la montagne de Santa Pau, avec ses vues splendides sur les vignobles de Vilafranca.
  • L’ensemble de Sant Martí Sarroca, un voyage au cœur du Moyen-âge à dix minutes de Vilafranca. 


Plus d'information :